Dragon Celte

Les Dragons Celtiques : tout savoir !

de lecture - mots

Ah, ces Celtes ! Les Gaulois, les Irlandais, l'anneau de Claddagh, les runes, le chêne sacré, le chaudron, les folklores et les rites païens ... et les dragons !

La quasi-totalité des cultures ont au moins un Dragon dans leurs récits. Les Celtes n'ont pas dérogé pas à cette règle.

D'après la mythologie Celte, ces derniers étaient totalement fascinés par les Dragons. Sachant que le peuple Celte était réputé pour sa dureté et sa force, on imagine bien que les Dragons n'étaient pas des petites natures. Ils devaient forcement avoir quelque chose de très spécial. C'est ce que l'on va voir dans cet article.

Dragon Celtique

Pour les guerriers Celtes, le symbolisme du Dragons symbolisaient simplement l'autorité du dirigeant. On note d'ailleurs que le mot "chef" en Celte se dit Pendragon.

En revanche, dans la pensée ésotérique et spirituelle Celtique, les Dragons signifiaient bien plus que cela. On pensait que les Dragons étaient des entités surpuissantes, issues d'un univers parallèle au notre.

Collection des Produits Dragons les plus vendus

1. Puissances Mystiques des Dragons Celtes

Les dragons Celtes étaient vénérés comme des divinités par les tribus Celtique. Les Celtes pensaient que les dragons accumulaient en eux les puissances telluriques (de la terre) et célestes (du ciel). 

A. Influences sur l'environnement

Dans la mythologie Celtique, les druides étaient persuadés que les dragons avaient la capacité d'influer sur l'environnement, sur la terre. On sait par ailleurs que la terre était très chère aux cœurs des Celtes.

Selon les druides, les chemins qui avaient été empruntés par les Dragons recelaient un pouvoir spécial. Ils pensaient que la force mystique des Dragons impactait le monde physique, et était un puissant vecteur de circulations des énergies.

Par exemple, voici des lieux qui étaient chargés en puissance Mystique :

  • Les endroits où les Dragons passaient régulièrement,
  • Les lieux où deux Dragons se rencontraient,
  • Les zones dans lesquelles les Dragons dormaient.

Dragon Celte et sa puissance Tellurique

B. Ponts énergétiques

Pour aller plus loin, les druides ancestraux considéraient que la planète était elle même similaire au corps des dragons. Ainsi, les druides édifiaient leurs cercles de pierres sur les "Nœuds de pouvoir" de ce corps.

Toujours selon eux, les Dragons établissaient les "ponts énergétiques" entre le peuple Celte, le magnétisme terrestre, et les eaux de guérisons.

Energies Naturelles et Dragon Celte

C. Dragon Lines 

Les Celtes appelaient "Lignes de Ley" ou "Dragon Lines", les chemins qui avaient été foulés par les dragons. Les druides tentaient de découvrir ces fameuses ligne de forces, en établissant des cartes de Lignes de Ley.

Dragon Lines

Les fameuses Dragons Lines

Ensuite, ils conseillaient à leurs peuple de construire des habitations et des temples dans ces "zones de forces". Tout cela bien sur dans le but de profiter des énergies cosmiques des dragons.

Un de ces sites mythique et mystique est le Stonehenge.

Stonehenge

Le site mystique de Stonehenge

2. Les Dragons Celtes, des bienfaiteurs

Loin des clichés cinématographiques selon lesquels les dragons ne seraient que des monstrueuses et sanguinaires créatures, les dragons Celtes étaient bien plus que de simples bêtes éructant du feu et détruisant tout.

A. Les protecteurs des portes de l'au-delà

D'après la mythologie Celte, ce serpent géant avaient plusieurs rôles. D'abord, il était les protecteurs des portes menant au ciel et au monde souterrain. Mais, ce n'est pas tout : le dragons était le gardiens des trésors et des secrets de l'univers.

D'ailleurs, le dragon était souvent illustrés en compagnie des Divinités Celtes.

Dragon et Croix Celtique

B. Les protecteurs de la planète et de ses êtres

Le Dragon Celte était aussi un "esprit-gardien" qui avait pour fonction de sécuriser notre planète, ainsi que les êtres qui la peuplait.

Ainsi, cet animal fantastique étaient indéniablement perçu par la population comme les plus forts de tous les emblèmes Celtiques.

C. Savoir, intelligence et sagesse

Le mot Anglo-Saxon "Dragon" provient du mot grec voulant dire "voir clair". Ainsi, pour les Celtes, les Dragons étaient clairvoyant, intelligent et sage. Ils étaient même considéré comme les détenteurs de la sagesse et du savoir.

Arbre et Dragon Celte

D. Fertilité, bonne santé et prospérité

Certes, les Dragons Celtiques pouvaient quelques fois se montrer dangereux.

Mais, selon les légendes, ils étaient également de puissants indicateurs de fertilités saisonnières. Ils étaient les signes annonciateurs que les récoltes allaient être bonnes. Cela nous fait penser aux Dragons Chinois, Japonais, ou encore Vietnamiens.

Les Celtes pensaient que les Dragons avaient été conçu lorsque la toute première cellule vivante fut apparu sur terre. Le ciel les aurait alors fécondés, en compagnie de l'eau et du vent.

Bien qu’étant de simples mortels et pouvant paraitre effrayants, les Dragons étaient aussi l'incarnation de la bonne santé et de la vie qui continue.

Fertilité du Dragon Celte

3. Les représentations des Dragons Celtiques

A. Les blasons

Les Rois Celtiques se sont emparés de l'image des Dragons, car elle reflétait, entre autres, l'autorité, la puissance et la sagesse.

On retrouve donc les Dragons Celtiques sur moultes blasons. On en aperçoit un également sur le drapeau du Pays de Galles. C'est le fameux dragon rouge Gallois.

Étant des emblèmes héraldiques (lié au blason), les dragons sont représentés sous une multitude de styles différents.

On note surtout le changement au niveau des oreilles. Pour ce qui est des ailes, elle font toujours penser à celles des chauves-souris. En ce qui concerne la queue et la langue, certaines fois elles sont lisses, et d'autres fois rugueuses.

Cette coutume Celtique prit son envol quant Henri Tudor, Roi d'Angleterre et d'Irlande opta pour le dragon rouge comme symbole. En mettant le dragon rouge sur son magnifique casque, le roi Arthur fut également l'un des premiers chef à l'arborer.

Drapeau du Pays de Galles

Drapeau du Pays de Galles

B. L'art Celte

On a vu que les Dragons occupaient une place centrale dans la tradition Celtique. On le constate encore une fois, au vu du nombre de fois où ils apparaissent dans des œuvres d'arts celtique.

Ils prennent souvent la forme de l'Ouroboros. C'est à dire qu'ils sont représentés avec leurs queues dans leurs bouches (n'y vois aucune allusion tordue). Cela témoigne du cycle naturel de la vie (les saisons, par exemple). On peut aussi voir en ce symbolisme quelque chose qui revient toujours, l'éternité.

Souvent, le dragon est représenté comme étant enroulé sur lui même. Les différentes parties de son corps s'entrelacent et forment des sortes de nœuds.

De nos jours, les motif des Dragons Celtiques sont toujours très prisés. On les retrouves sous diverses formes : pendentif, collier, bijoux, chemise, tatouage et bien d'autres choses. Ils peuvent être en acier, en argent, en or ...

Dragon Ouroboros et Triskèle

Dragon Ouroboros et Triskèle

4. Les types de Dragons Celtes

Dans la mythologie Celtique, on dénombre deux "versions" de Dragons :

- Les dragons à 4 pattes, munis d'ailes (les plus connus),

- Les serpents de mers. Ceux-ci possèdent une taille colossale. Il sont parfois dépeint avec des ailes, et d'autres fois dépourvu de celles-ci.

Dragon Celte à 4 pattes

5. La légende de Maître Stoor Worm

La légende de Maître Stoor Worm est une des pièces maîtresses des fables Celtiques.

D'après cette légende, ce colossal serpent de mer avait un appétit d'ogre. Chaque matin, il baillait à 7 reprises. Lors de ces bâillements, sa langue géante arrachait aléatoirement 7 choses de la cité voisine.

Tu t'imagine bien qu'au bout d'un certain temps, les villageois en eurent assez. Ils organisèrent alors une assemblée. Il fut acté que celui qui parviendrait à éradiquer ce Dragon aurait une récompense. Et quelle récompense ! Le tueur du Dragon aurait droit d'épouser la fille du Roi ! Rien que ça !

Dragon Serpent Géant Stoor Worm

Un jour, une équipe d'hommes tenta de remplir cette mission. Mais, en apercevant Maître Stoor Worm, ils furent terrorisés et s'enfuirent.

Peu après, un enfant s’équipa d'un pot de fer et de tourbe. Ensuite, il déroba un bateau et alla sur la mer. Quand Maître Stoor Worm bailla, le petit garçon fut aspiré dans son immense bouche.

L'enfant, toujours sur son navire, se trouva alors dans la gorge du dragon. Il pagaya dans le but d'atteindre le foi de cette créature. Arrivé là, il se servit de son pot de fer et de sa tourbe, afin d'enflammer l'organe du monstre.

Profitant du fait que le dragon se tordait de douleur, le petit garçon pu remonter pour sortir du corps de ce Gigantesque Dragon.

Alors qu'il luttait, les dents de Maître Stoor Worm chutèrent. Selon la légende, ces dernières se transformèrent en îles. Apres son décès, le corps recroquevillé de Maître Stoor Worm se transforma en Islande.

Stoor Worm et le Bateau de l'enfant

6. Après le Christianisme

Comme on l'a vu, avant le christianisme, le Dragons jouissait d'une bonne image auprès du peuple Celte. Cet animal majestueux était vu par ces derniers comme une incarnation de la puissance naturelle, vecteur d'énergie positive. Dans les légendes Celtiques ancestrales, il avait sa place dans la nature, autant que la mer ou la montagne.

Mais, avec l'arrivée du Christianisme, les Dragons furent perçus d'une toute autre manière. On les assimila à des créatures maléfiques, qui rependaient la mort et la stérilité.

Les Dragons étaient donc devenu le symbole du mal absolu.

Par exemple, l'église se plaisait à raconter la célèbre histoire de Saint George et du Dragon. Si tu veux plus de détails sur ce récit, on t'invite à aller voir notre article sur les dragons médiévaux.

Combat entre Saint George et le Dragon

Bataille légendaire entre Saint George et le Dragon


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.