L'étymologie du mot Dragon

L'étymologie du mot Dragon

de lecture - mots

Le Dragon est un animal majestueux et fantastique, qui s'est décliné sous diverses formes aux 4 coins du monde, et cela depuis la nuit des temps. 

Mais d'où peut bien provenir l'origine étymologique du mot "Dragon" ? C'est ce que l'on va découvrir aujourd’hui. Allez, c'est parti !

Draconem

1. Origine Grecque et latine

A. Étymologie Latine

Selon le dictionnaire Anglais d'Oxford, le mot "dragon" provient de l'ancien Français. Lui même descendant du mot latin "Draconem" (énorme serpent). Les romains percevaient les dragons comme des serpents pourvus d'ailes.

Il faut tout de même noter que le terme "Draconem", désignait n'importe quel grand serpent, qu'il soit réel, mythologique ou les deux à la fois.

Ainsi, les premiers Dragons mythologiques occidentaux étaient des serpents dépourvus de pattes. Ces dernières ne sont apparus qu'à partir du Moyen-Age. D'ailleurs, si tu veux en savoir davantage, on a fait un article sur les Dragons du Moyen-Age.

Draco

B. Étymologie Grecque

"Draconem" vient lui même du mot grec "Drakon" (serpent, poisson de met géant). La racine "Derk" (voir), indique que le sens littéral de "Drakon" était "celui qui a le regard (mortel)". Ce mot peut également être apparenté à d'autres termes, comme "aiguisé", "regarder", "visible" ou encore "voir clairement".

En réalité, les dragons grecs, comme les latins, se présentaient majoritairement sous les traits d'un Serpent. Pour illustrer cela, on peut prendre les fameux Python et Boa. On se rappelle également de l'Hydre de Lerne, combattu par Hercule.

Les mythologies grecques et latines étant intimement liées, il est compliqué de différencier les dragons grecs et romains.

Dragon dans la Mythologie Grecque

2. Dans les Mythes Nordiques

Hormis son origine Greco-Latine, le mot Dragon a également des racines Nordiques. 

En effet, en Norrois, le mot "Ormr" signifie "Dragon". Pour être tout à fait juste littéralement parlant, il désigne plutôt un "ver" ou "vurm". Mais il est traduit par "dragon", car il est associé aux créatures ressemblant à des dragons et à des serpents.

La raison qui fait que ce mot ne signifie pas "purement" dragon, demeure dans les mythes nordiques des dragons. En effet, Jormungand, très célèbre dragon du nord, était en fait un serpent géant. On a vu cet illustre monstre dans notre article sur les dragons de mer.

On peut aussi citer Nidhogg, une des seules créatures des récits nordiques à être désigné expressément comme un dragon, qui était également décrit comme un serpent.

Jormungand

3. Dans les Iles Britanniques

Pour les Irlandais ancestraux, "Drag" voulait dire Feu. Cela est intriguant et intéressant, car bon nombres de dragons d’Irlande étaient davantage en relation avec le monde de l'eau. On peut citer en exemple Muirdris, un énorme serpent d'eau.

Pour les Gallois, "Ddraig" qui signifie Dragon. Cela fait notamment référence au fameux Dragon Rouge du Pays de Galles. Le plus connu étant le Y Ddraig Goch, se trouvant sur le drapeau du pays de Galles.

Toujours en Gallois, "Dreigiaw" se traduit par "météores silencieux". On peut y voir là le fait que les Dragons possédaient une puissance destructrice. Mais, si le Y Ddraig Goch a été sélectionné pour être l'emblème du drapeau Gallois, c'est surtout car il est symbole d'autorité.

Le Dragon Rouge Gallois, Ddraig

4. En Angleterre

C'est par l'intermédiaire du vieux français que le mot Dragon est arrivé en Angleterre, au 13ème siècle.

Statue de Dragon devant le Palais Royal Anglais

Statue de Dragon, devant le Palais Royal Anglais

5. En Asie

Dragon se dit "Lóng" en Chinois Mandarin, et "Lùhng" en Cantonais. Selon certains historiens, ce mot serait une onomatopée du bruit du tonnerre.

Il existe plusieurs dragons Chinois. Ils ont en communs le mot long :

  • Le Tianlong : Dragon Céleste
  • Le ShengLong : Dragon Spirituel
  • Le Silong : Dragon Terrestre
  • Le Fu-Zang Long : Gardien des Trésors
  • Le LongWang : Roi Dragon

Si tu es désireux d'en savoir plus, nous t'invitions à découvrir notre article sur les Dragons Chinois.

Dragon Chinois

6. Des racines Indo-Européennes

Pour retrouver les racines étymologiques ancestrales du mot Dragon, on peut remonter jusqu’aux diverses langues Indo-Européennes anciennes.

Il se peut donc que le plus lointain ancêtre de ce mot ait fait partie de la langue Indo-Européenne d'origine. Cette dernière aurait été celle des descendants de Japheth, juste après le Déluge et la dispersion de Babel.

Shem, Ham et Japheth


Laissez un commentaire

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.