Hydre de Lerne

Hydre de Lerne : tout savoir sur ce mythe

de lecture - mots

L’hydre de Lerne est un des monstres qu'Hercule (Héraclès) doit combattre lors de ses 12 travaux. Il doit réussir ces derniers à la demande d'Eurysthée, roi de l'Argolide.

Si cette créature, issue la Grèce antique, devait être résumée en une phrase, on pourrait la décrire comme un mal que l’on ne peut pas maîtriser.

Héraclès Combat l'hydre de Lerne

1. Hercule dans la mythologie Grecque

A. Le héros Hercule

Dans la mythologie Grecque, Héraclès est l'incarnation du courage et de la force physique. Ainsi, il est l'une des figures les plus populaires de la culture Occidentale.

Les 12 travaux d'Hercule si célèbres semblent être à mi-chemin entre le mythe et la saga héroïque. En effet, divers éléments nous font croire que cette histoire est inspirée d'une figure historique oubliée.

En fait, on retrouve de nombreuses similitudes à certains mythes dans plusieurs pays de la Méditerranée Orientale. Par exemple, lors de l'épopée Sumérienne de Gilgamesh, on peut observer un héros qui, comme Héraclès, a tué un lion et est ensuite descendu dans le monde des morts.

Hercule Contre le Lion de Némée

Hercule combattant le Lion de Némée

Dans la Grèce antique, Héraclès était le protecteur du peuple et le gardien des villes. Son culte s'est répandu dans toute la Méditerranée et surtout chez les Romains, où il a acquis une grande importance sous le nom d'Hercule.

Le succès d'Héraclès est sûrement dû à la nature de ses dons, à savoir sa force physique. De plus, il a des vertus morales associées à cette puissance, comme sa soif de justice ou son goût pour l'aventure.

Collection des Produits Dragons les plus vendus

Il est intéressant de noter qu'Héraclès, qui venait de Thèbes, portait des peaux de bête comme vêtements et armures. Cela diminuait sa vulnérabilité. Cependant, le demi-Dieu Hercule n'était pas sorti d’affaire pour autant, comme tu vas pouvoir t'en rendre compte.

Statue d'Hercule

Statue d'Hercule

B. Hercule, un être déchiré

Mais, par-dessus tout, Héraclès est un personnage profondément déchiré. Fils de Zeus, il est attiré par la dimension spirituelle.

Cependant, rejeté par Héra, sa mère, il souffre de ce manque d'affection que seule la déesse pourrait combler. C’est de cette fracture que surgit son déséquilibre psychologique. Héraclès est ainsi tiraillé entre sa vocation céleste et ses travers, qui le conduisent aux actes les plus vils ou aux meurtres les plus cruels. On peut envisager que c'est grâce à cette dualité que le héros peut révéler sa pleine grandeur.

Zeus

Zeus, Dieu suprême de la mythologie Grecque, et père d'Hercule

C. Les 12 travaux d’Hercule, symbole de réussite, de vertu et d'éternité

La mythologie des douze travaux d'Héraclès a été considérée comme le symbole du refus de la médiocrité, de l'éternité de la vertu ou encore du pouvoir de l'éloquence. Par-dessus tout, les travaux d’Hercule se transposent en un symbole de libération individuelle et de poursuite de l'immortalité par l'expiation de ses péchés.

Grâce à sa force héroïque, il réussit à vaincre, exterminer ou dominer tous les monstres (symboles d'épidémies, de vices ou de forces du mal) qui croisent son chemin. Soumis aux ordres de son père, Héraclès exécute les travaux un par un. Il ne peut pas commencer un nouveau travail sans avoir terminé le précédent.

Beaucoup de ses œuvres étaient souvent associées à certains rites de l'antiquité. Par exemple, la lutte contre un taureau, ou contre un homme déguisé en taureau, était l'un des tests pour les jeunes aspirants crétois.

Comme tu l'a surement compris, le combat contre l'hydre de Lerne est un des douze travaux d'Hercule. Voici les onze autres : 

  • Biche de Cérynie, 
  • Juments de Diomède,
  • Sanglier d'Érymanthe,
  • Lion de Némée,
  • Oiseaux du Lac Stymphale,
  • Taureau de Crête,
  • Écuries d'Augias,
  • Ceinture d'Hippolyte,
  • Troupeau de Géryon,
  • Jardin des Hespérides,
  • Et la Capture de Cerbère.

Poterie d'Hercule Vs Taureau de Crête

Poterie représentant Hercule contre le Taureau de Crête

D. Hercule, un héros avec des failles

Hercule est le héros de toute la Grèce antique, mais son tempérament incohérent ne lui a pas toujours été favorable, loin de là. Il n'en reste pas moins que les Grecs lui ont consacré de nombreux cultes. Et surtout, Héraclès est ce personnage très populaire qui nous a laissé de nombreuses expressions intégrées dans le langage courant. Des expressions comme Cerbère, les 12 travaux d’Hercule ou encore avoir une force herculéenne.

Tu auras compris qu’Hercule est très souvent associé à la puissance physique. Cependant, à l'exception des douze travaux dans lesquels il semble vraiment invincible, il révèle bon nombre de ses faiblesses dans sa vie. On pourrait comparer la vie Héraclès à une errance éternelle sans valeur éducative. En effet, le héros ne semble pas tirer grand-chose de ses trop nombreuses erreurs. À méditer !

Hercule et Cerbère

Hercule et Cerbère

2. L’hydre de Lerne : c’est quoi ce symbole ?

A. Qui est l'Hydre de Lerne ?

Si les hydres sont des créatures récurrentes dans la fiction littéraire, leurs origines viennent de la mythologie Grecque et plus précisément de l'hydre de Lerne.

L'un des monstres le plus célèbre et le plus connu de la mythologie Grecque est certainement l'hydre de Lerne. Il est incontestablement lié à Hercule et appartient à un groupe de monstres composé de Cerbère, Orthos, Sphinx de Thèbe, Lion de Némée ou encore Chimère. Tous sont les enfants d'Echidna et de Typhon. L’hydre de Lerne a plusieurs caractéristiques en commun avec ses frères et sœurs :

  • Sa polycéphalie (plusieurs têtes). Au passage, on rappelle que l'on a fait un article sur les Dragons à 3 têtes,
  • Sa position aux confins du monde,
  • Un lien indéfectible avec Hercule, à l’occasion de ses 12 travaux.

Ce monstre des frontières, appartient à un monde d'humidité et d'obscurité, typique des environs de l'au-delà. C'est un cadre sauvage, dur et froid dans lequel aucunes formes de civilisations et de cultures n'existent.

Selon certaines interprétations ancestrales, les profondeurs du marais de Lerne mèneraient directement à l'enfer.

Par ailleurs, l’Hydre de Lerne, né de Typhon et d’Echidna, a été élevé par Héra.

L'Hydre de Lerne

B. Le Poison de l'Hydre

Certaines sources avancent l’hypothèse qu'Hercule a commencé à creuser sa tombe sans le savoir.

En effet, avant de retourner auprès d’Eurysthée, le fils d'Alcmene a trempé ses flèches dans le sang du monstre vaincu. Hercule était loin de se douter que ce même poison causerait un jour sa perte.

C. L'Hydre De Lerne, un monstre célèbre

L’Hydre de Lerne est ainsi l'un des monstres les plus célèbres de l'Antiquité grecque et appartient à l'un des cycles mythologiques les plus enseignés et représentés : les 12 travaux d’Hercule. L'hydre de Lerne jouit d'une notoriété internationale grâce au rayonnement de ce mythe depuis l'Antiquité.

Ce monstre multi-têtes est à l'origine d'une grande variété de citations, de la politique à la littérature en passant par toutes sortes de productions artistiques. Tu as certainement déjà vu ce ce dragon mythologique dans la culture populaire moderne, notamment à travers le cinéma et les jeux vidéos.

D’ailleurs, on t'invite à aller voir notre article sur les meilleurs films avec des dragons.

Héraclès Vs Hydre de Lerne

Héraclès (Hercule) Vs Hydre de Lerne

D. L'Hydre De Lerne, symbole du mal

Mais l'hydre de Lerne est surtout le symbole du mal dans la mythologie Grecque.

En effet, cet Hydre est un serpent aquatique monstrueux à plusieurs têtes, dont l'une d’entre elles est immortelle. De plus, son haleine est un poison dangereux. 

👉 Envie d'en savoir plus sur les dragons dans le mythologie de la Grèce Antique ?

3. Hercule versus Hydre de Lerne

A. Une mission impossible ?

Pour ce défi, le roi Eurysthée a demandé à Héraclès de tuer l'Hydre de Lerne.

La bataille entre Hercule et la créature représente la dernière des œuvres de ce héros grec. Il est alors équipé de la toison dorée pour lui permettre de se protéger des puissantes attaques de la bête.

Eurysthée a confié cette mission impossible à Hercule, son fils, pensant ainsi se débarrasser de lui. Pas très sympa ! Mais, il avait cependant oublié la puissance divine et la ruse d'Héraclès (hé, hé !).

Hercule et Eurysthée

Hercule et Eurysthée

Le monstre de lerne vivait dans une grotte près du lac de Lerne. Il avait un corps de serpent, accompagné de 5 à 7 têtes. Mais, cela dépend des versions. En effet, un autre récit affirme qu'il avait un corps de chien, et une centaine de têtes. L'une d’entre elles était immortelle, bien cachée sous toutes les autres. À chaque fois qu’une tête était coupée, plusieurs têtes repoussaient, ce qui rendait sa mort impossible.

Cette créature semait la terreur dans le marais de Lerne. Cette région fertile vivait alors dans l'horreur de l'Hydre. Il avait, entre autres, attaqué du bétail à proximité. Cet hydre crachait du venin mortel.

Hera

Héra

B. Le Combat d'Hercule contre l'Hydre de Lerne

Athéna avait réfléchi à la façon dont Hercule pouvait vaincre ce monstre. Quand il arriva à Lerne, elle l'emmena voir la cachette de l'Hydre, dans son char conduit par le fidèle Iolaos.

Son repère était sous un platane, près de la source d’Amynomé et au milieu d’un marécage. Sur son conseil, il a forcé la bête à sortir et lui a lancé des flèches enflammées. Puis Héraclès retint son souffle, car l'odeur était pestilentielle et surtout mortelle. Il fut saisi par le monstre, et se dernier s'enroula autour de ses pieds pour essayer de le faire tomber.

Hydre de Lerne contre Héraclès

Il tenta en vain de frapper la tête du monstre avec sa massue. Rien n’y faisait, il en avait à peine écrasé une, que deux ou trois autres repoussaient à la place.

Un crabe géant envoyé par Héra, reine du ciel et de l’Olympe, quitta la mer voisine pour aider l'Hydre de Lerne. Il essaya de pincer le pied d’Hercule pour le distraire, mais celui-ci, pris de colère, finit par écraser sa carapace.

Le Grec, voyant l'inefficacité de ses flèches face à la peau écailleuse de la bête, donna l'ordre à son neveu Iolaos de venir l'aider.

Le nombre de têtes de l’hydre ne faisait que croître. À cet instant, Iolaos mit le feu aux arbres dans le but d’empêcher l'Hydre de raviver de nouvelles têtes.

Peinture d'Hercule contre l'Hydre de Lerne, de Gustave Moreau

Hercule et l’Hydre de Lerne / Tableau de Gustave Moreau

Il s’en est ensuite servi des brandons (débris enflammés) pour cautériser la chair du cou du monstre légendaire, après avoir coupé les têtes de l'hydre de Lerne. Son idée a permis d’arrêter le sang et la multiplication des têtes.

Enfin, Hercule put décapiter la tête immortelle de la créature qui se débattait.

Débarrassé des têtes de l’hydre, Hercule arracha les entrailles du corps et il plongea ses flèches dans le venin de la tête coupée. À chaque flèche décochée, la moindre blessure causée par l’une d’elles était irrémédiablement mortelle. Le monstre s’effondra alors en quelques instants. Hercule l'enterra vivant sous un gros et lourd rocher au bord de la route.

Hercule et Hydre de Lerne

Toujours d'après la mythologie Grecque, afin de récompenser le crabe (cancer) pour ses services et notamment pour avoir payé de sa vie, Héra l'a placé sous les douze signes du zodiaque, afin qu’il brille éternellement.

Par ailleurs, Eurysthée ne voulait pas que ce travail soit effectué avec l'aide Iolaos, mais par Hercule seulement. Ainsi, ce fut un travail pour rien, car il refusa de reconnaître ce défi comme réussi.

Hercule Combattant l'Hydre

Hercule terrassant l'Hydre / Tableau conservé au musée du Louvre

4. Lerne : où ça se trouve ?

Lerne est située près de la mer, à une certaine distance de la cité d'Argos, en Grèce.

À l'ouest, se trouve le mont Pontinos, avec sa forêt de platanes sacrés.

Chaque année à Lerne, des rites nocturnes et secrets étaient organisés en l'honneur de Dionysos, qui était allé au Tartare pour chercher sa mère Sémélé.

Argos

Argos

Non loin de là, les secrets de l'apprentissage étaient célébrés dans une enceinte marquée par l'endroit où Hadès et Perséphone descendirent du Tartare.

Cette région, fertile et sacrée à la fois, vivait dans l'horreur d'Hydre. Il avait trouvé refuge sous un platane avec la septuple source d'Amymoné. Il parcourait les marécages sans fond de Lerne et le lac Alcyonien tout proche. Ces marais étaient la tombe de nombreux voyageurs téméraires. 

5. La place l’Hydre de Lerne dans l’art

La place de l’Hydre de Lerne dans l’art est assez importante. On la retrouve régulièrement au cours des siècles.

Les chercheurs ont ainsi retrouvé de nombreuses vieilles poteries décorées de la scène où Héraclès coupe la tête de l’Hydre, pendant que son neveu Iolaos les cautérisait avec un brandon.

Ce thème a d’ailleurs largement inspiré les artiste contemporains comme Pollaiolo, Cranach, Guido Reni, G. Moreau ou encore des sculpteurs comme Rudolf Tegner.

Chef d'oeuvre de Pollaiolo dépeignant Hercule et l'Hydre de Lerne

Chef d'oeuvre de Pollaiolo dépeignant Hercule et l'Hydre de Lerne

S'il y a peu de références littéraires, le sujet existe depuis le début du VIIe siècle avant J.C.

Par ailleurs, cette mythologie connaît un certain succès iconographique. En effet, on dénombre plus d'une centaine d'illustrations de ce mythe dans les archives. Les images les plus anciennes montrent ainsi trois broches corinthiennes gravées de la fin du 8e siècle ou du début du 7e siècle avant J.C.

L'exemplaire conservé au British Museum représente le théâtre de la lutte contre l'hydre de Lerne. Un homme à droite tient une hydre à cinq têtes placée devant lui. Le cadre rappelle l'environnement d'un lac ou d'un marécage. En dessous de lui, une figure beaucoup plus petite (probablement Iolaos) semble attaquer la queue du monstre.

Par ailleurs, un ensemble de 13 vases corinthiens du Ve siècle avant J.C. utilise ces motifs avec une variation de la position des personnages. Hercule et Iolaos sont présents des deux côtés de l'hydre de Lerne.

Amphore représentant l'hydre de Lerne et Hercule

Amphore représentant L'hydre de Lerne et Hercule / 540-530 av JC / Musée du Louvre

6. Hercule dans la mythologie romaine

C'est Hercule (l'équivalent d’Héraclès dans la mythologie romaine) qui réussit à tuer l'hydre en lui tirant dessus avec plusieurs flèches enflammées. Plus précisément, pour empêcher que les têtes qu'il avait coupées repoussent, il a cautérisé les moignons en les enflammant. Quant à la tête immortelle du monstre, il l'a ensevelit sous un rocher.

Héraclès devait alors vider le marais. Les sources qui alimentaient le marais avaient contaminé de manière définitive le sol et rendu ses efforts inutiles.

Le marais était donc comparé à l'hydre et les sources aux têtes renaissantes.

Hercule et son arc

Pausanias, Géographe Grec de l'antiquité, a admis qu'il y avait un hydre qui était beaucoup plus grand que d'habitude et qui possédait un fort poison. Cependant, selon lui, Pisandre de Caminos a exagéré la description de l'Hydre pour la faire paraître plus terrible, et pour donner à sa prose plus de consistance.

Les villes environnantes de Mycènes étaient soumises à Eurysthée, à une exception près : Lerne, qui était dirigée par le roi du même nom.

La deuxième tâche d’Hercule était de conquérir cette ville et de détruire une citadelle appelée "Hydra", qui était gardée jour et nuit par cinquante archers stationnés au sommet d'une tour.

Lorsque la tour était attaquée, chaque fois qu'un archer était abattu, deux autres venaient le remplacer. Le roi Lerne a convoqué l'armée d'un mercenaire Carian nommé crabe pour renforcer ses lignes. Hercule a fait de même avec l'aide d'Iolaos, qui est venu avec des renforts thébains. La tour fut incendiée et l'armée de Lerne anéantie.

Mycènes

Mycènes, en Grèce

7. Morale de l'histoire

Ce que tu peux tirer de la mythologie de l'hydre, c’est qu’il s’agit du symbole du côté obscur de l'homme, composé d'une haine maléfique et destructrice. Une sorte d’emblème des vices de l'humanité.

C'est un combat impossible que l'homme mène contre l'Hydre, car tu as compris que le mal n'est jamais totalement vaincu. Il altère tous ceux qui entrent en contact avec l'Hydre, en les rendant encore plus mauvais. Chaque victoire contre les côtés obscurs et chaotiques se termine en renforçant les mêmes aspects sombres et bouleversés.

Pour faire plus simple, l’Hydre est le symbole d’une personne qui se disperse ou qui s'est perdue. En effet, ce monstre accumule les illusions ou les erreurs, sans tirer de leçons de celles-ci (imagée par les têtes qui repoussent sans arrêt). Alors qu'il devrait plutôt aller à l'essentiel et retenir la leçon de ses actions (en coupant la tête centrale de l’hydre).

Ce que tu dois en retenir, c’est qu’il faut que tu apprennes de tes erreurs, car c’est en se trompant qu’on apprend. Et que pour atteindre tes objectifs, tu dois éviter de te disperser !

Et si tu es désireux de poursuivre ta passion pour les monstres à plusieurs têtes, le clan du Dragon ne peut que te conseiller ce sac à dos du Dragon Hydres Hideux.

👉 On te conseille l'article de Dol-Celeb, si tu veux en savoir davantage sur l'Hydre de Lerne.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.