Amaru

Amaru : Dragon Inca et Tiwanaku

de lecture - mots

Dans la mythologie des civilisations Andines, en Amérique du Sud, l'Amaru est un serpent ou un dragon légendaire. Il est très souvent associé aux empires Tiwanaku et Inca.

Dragon du Pérou

1. Étymologie

Amaru veut dire "serpent", en Quechua. Chez les Aymaras, il est connu sous le nom de Katari, qui se traduit par "grand serpent".

Collection de Colliers Dragons

2. Apparence

D'après la mythologie Inca, l'Amaru est une divinité qui est dépeinte comme un gigantesque serpent, parfois à deux têtes, pourvus d'ailes.

Il a des yeux cristallins, un museau rouge, des têtes d'oiseau et de puma enflammés, et une queue de poisson.

Dragon Amaru

Envie de découvrir un autre dragon Américain ? Découvre le Dragon Amérindien Piasa

3. Créature sans frontières

Dans la légende Inca, l'Amaru habite sous terre, au fond des lacs et des rivières.

Mais, on dit aussi que l'Amaru a le pouvoir de passer d'un monde à l'autre. Ainsi, il peut aller du Hanan Pacha (monde céleste), au Kay Pacha (monde actuel), puis au l'Ukhu Pacha (monde intérieur ou terre mère).

Hanan Pacha

Hanan Pacha

4. Symboliques

A. Vitalité du feu

D'après l'histoire des Incas, il incarne la vitalité et l'ardeur du feu permettant l'existence du peuple Aymara, situé dans la région du lac Titicaca à l'intersection de la Bolivie, de l'Argentine, du Pérou, et du Chili.

B. Eau

La divinité Amaru représente aussi l'eau qui circule dans les canaux d'irrigations, les rivières et les sources. Ainsi, il symbolise la fertilité des terres et donc les bonnes récoltes, un peu comme les dragons asiatiques (dragon Vietnamien, dragon Japonais...).

Amaru

C. Sagesse

Durant l’ère Inca, l'Amaru était un totem de sagesse. C'est donc en toute logique qu'on le retrouve sur les maisons de la connaissance (Yachay Wasikuna).

D. Changement

Aussi, il symbolise un bouleversement brusque et brutal de l'ordre établi.

E. Liaison entre ciel et terre

À Cusco, dans la cosmovision Andine, l'Amaru est celui qui relie le ciel et la terre.

D'abord sous la forme d'un éclair (Illapa) qui descend sur terre. Puis sous l'apparence d'un serpent, de l'eau, etc ...

Cosmovision Andine

Cosmovision Andine

5. Évolution du symbole

Au fil du temps, le symbole de l'Amaru a connu des évolutions. 

En effet, par la suite, le "serpent volant" symbolise aussi les rayons de soleil qui tombent du ciel, perçus comme des engrais pour la terre.

Aussi, le nom de quechua Túpac Amaru signifie combat de serpents.

6. Mythologies liées à l'Amaru

Les Amarus de Junin ou Amaru Aranway sont deux êtres mythologiques frères que l'on retrouve dans un mythe Péruvien.

Túpac Amaru, du nom de ce redoutable serpent dragon Inca, fut le dernier sapa (roi) de la dynastie de Manco Inca.

7. Festival

Un festival en l'honneur de l'Amaru est célébré chaque année, en Août. S'il ce déroule à cet période, c'est parce que c'est à ce moment de l'année que les canaux d'irrigations sont lavés. C'est le chef de famille qui rend hommage à l'Amaru.

Les cultes Amaru, Mallku et Pachamama sont les plus anciens cultes Honorifiques que les Aymaras pratiquent encore de nos jours.

Peuple Aymara

Peuple Aymara

8. Dans l'art

Lorsqu'il est illustré sur des vase religieux, l'Amaru est souvent représenté avec des pieds et des ailes d'oiseau. Ainsi, il a vraiment l'allure d'un dragon.

Vase Amaru

9. Où le voir ?

À Tiwanaku (le principal centre de culte et de culture Aymara), en Bolivie, on peut voir l'Amaru à proximité de la porte du soleil.

Statue d'Amaru en pierre

Statue d'Amaru en pierre, à Tiwanaku


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.