Mushussu

Mushussu : Dragon de Babylone

de lecture - mots

Le Mushussu était un dragon issu de la mythologie Babylonienne et Akkadienne. Sa mission était de garder la porte d'Ishtar de Babylone. 

Mušhuššu

1. Apparence physique

Dans les anciennes légendes de la Mésopotamie, Mušhuššu était un énorme animal chimérique, aux allure de dragon. Effectivement, c'était une créature munie d'écailles, et composées de différentes parties animales :

  • Pattes arrières d'oiseau à griffes (aigle ...),
  • Pattes avant de félin (chat, lion ...),
  • Corps de serpent surmonté d'une tête cornue et écaillée,
  • Langue de serpent,
  • Long coup,
  • Longue queue se terminant par une pique toxique,
  • Crête.

Physiquement, il nous fait vraiment penser au manticore.

Dragon de Babylone

2. Étymologie

Le Mušhuššu était parfois aussi appelé Mushkhushshu ou Sirrush.

En Sumérien, Mus est employé pour désigner le "serpent". Et, Mušhuššu veut dire "serpent rougeâtre", ou encore "serpent féroce".

D'autres sources affirment que l'on peut traduire Sirrush par "serpent de splendeur".

Il fut aussi célèbre sous le nom de dragon du Chaos de Babylone.

Babylone

Babylone

3. Légendes

A. Un animal sacré

À la base, le Mušhuššu était un servant de Ninazu, dieu vénéré à Eshnunna. C'est le dieu de Tispak qui a fait le privilège au Mušhuššu de devenir le nouveau Dieu de cette ville, à l'époque Akkadienne ou au début de l'ancienne Babylone.

À Lagas, il fut associé au fils de Ninazu, Ningiszida.

Il est fort probable qu'après la prise d'Eshnunna par Hammurabi, il fut l'animal sacré de Marduk et de son fils Nabu pendant l'Empire néo-Babylonien. Il faut savoir que Marduk était la plus grande divinité Babylonienne.

Collection Statues de Dragons

C'est l'historie du Mušhuššu qui a inspiré la créature de l'Hydre de Lerne, que l'on trouve dans la mythologie Grecque.

Ainsi, dans les manuscrits astronomiques de Babylone, la constellation de l'Hydre était nommée Bašmu "le Serpent". D'ailleurs, cette constellation de l'hydre existe toujours.

Cette constellation présente une apparence très proche de celle du Mušhuššu :

  • Torse de poisson,
  • Queue de serpent,
  • Pattes avant de lion,
  • Pattes arrière d'aigle, avec des ailes,
  • Tête semblable à celle du Mušhuššu.

Tête du Mushkhushshu

B. Temple de Bel

Dans un temple consacré à Bel, le dieu de Nabuchodonosor, les prêtres avaient un "grand dragon ou serpent, que les Babyloniens adoraient".

Les prêtres confrontèrent alors Daniel, le prophète biblique, à cette créature. Il lui avaient donner pour challenge de faire une liaison entre son Dieu invisible, et leurs Dieu vivant.

Finalement, Daniel empoisonna le dragon.

Sirrush

4. A t'il vraiment existé ?

Bien que le Mušhuššu n'ait jamais été authentifier comme un animal ayant formellement existé, certains affirment qu'il aurait été un véritable animal.

L'archéologue Allemand Robert Koldewey a découvert la porte d'Ishtar en 1902. Il a soumit l'hypothèse que le Mušhuššu avait bel et bien existé.

En effet, il a constaté que la représentation du Sirrush dans l'art Babylonien fut régulière durant plusieurs siècles. Dans le même temps, on sait que les créatures mythologiques ont beaucoup changé au fil du temps. Tout cela tend à renforcer l'hypothèse selon laquelle le Mušhuššu fut réel.

L'archéologue Allemand a aussi remarqué que le Mushkhushshu était en présence d'autres animaux réels (lion ...) sur la porte d'Ishtar.

Porte d'Ishtar

Porte d'Ishtar

5. Où apparaît t'il ?

Le plus connu des Mušhuššu se trouve sur la porte d'Ishtar reconstruite de la ville de Babylone, datant à l'origine du sixième siècle avant JC.

👉 Voir l'excellent article sur le Mushussu du site dol-celeb


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.