Vritra

Vritra : Le Dragon Védique et Hindou

de lecture - mots

Dans la mythologie Hindoue, Vritra (qui veut dire "enveloppe" en Sanskrit) est un serpent dragon. Il fait partie de la religion Védique, puis Hindoue par la suite.

Il est également connu dans le Veda, sous l'appellation de Ahi ("serpent", en Sanskrit).

C'est un Asura (être démoniaque chez les Hindous).

Son histoire est racontée par plusieurs versions. Les voici.

Vritra

Vritra

1. Version védique

Selon le Rig-Veda (un des quatre grands textes canoniques de l'hindouisme), Vritra était un dragon incarnant la sécheresse et accusé d’arrêter le cours des rivières.

En effet, il retenait prisonnier les eaux du monde, avant d'être achevé par Indra, le Roi des Dieu dans la Mythologie Védique.

Ce dernier atomisa les 99 forteresses de Vritra, avant de rendre la liberté aux rivières en captivités.

Peu après avoir poussé son premier cri, Indra absorba un grand volume de Soma (une plante sauvage), chez Tvashtri. C'est ce qui lui donna le pouvoir et l'énergie pour combattre Vritra.

Indra, le Roi des Dieu

Indra, le Roi des Dieu

Au cour de l'affrontement, Vritra cassa les deux mâchoires d'Indra. Mais il fut ensuite balancé par Indra et, en tombant, il écrabouilla les fameuses forteresses, qui étaient déjà fragilisées.

Pour le récompenser de cet exploit, Indra fut appelé "Vṛtrahan" ("Tueur de Vritra" et aussi comme "tueur du premier-né des dragons"). 

Collection des Produits Dragons les plus vendus

La mère de Vritra, Danu, qui était également la mère de la race Dānava des Asuras, fut prise en chasse et battue à son tour par Indra, avec son coup de foudre. Il avait obtenu ce dernier en buvant le Soma dans sa jeunesse.

Dans l'une des versions, trois Devas (Varuna, Soma et Agni) furent convaincus par Indra de l'épauler dans sa bataille contre Vritra. En effet, auparavant ils se trouvaient du "coté obscur", à savoir dans le camps de Vritra.

Le Deva Varuna

Le Deva Varuna

2. La version védique, sujette à controverse

Dans plusieurs interprétations du Rig-Veda, Vritra a été associé aux destructions des barrages et des systèmes d'irrigations de la civilisation de la vallée de l'Indus (IVC), qui ont causé sa perte.

Mais il semblerait que ces accusations soient en fait erronées. En effet, nous savons aujourd'hui que la civilisation de la vallée de l'Indus s'est effondrée après une longue période de sécheresse.

En effet, les recherches modernes démontrent que cette civilisation était morte bien avant l'arrivée des tribus védiques aryennes.

Civilisation de la vallée de l'indus

Civilisation de la vallée de l'indus

Une autre théorie avance que le mythe de l’assassinat du dragon serpent Vrita était déjà présent dans l'ancienne mythologie proto-indo-européenne. Et que la religion védique a reçu ce mythe en héritage.

En effet, le mythe d'un dieu de la tempête qui tue un serpent dragon se retrouve dans quasiment toutes les cultures indo-européennes.

Par exemple, on le trouve dans la mythologie nordique, avec le dieu de la tempête Thor qui tue le serpent colossal Jormungandr. On retrouve aussi cela dans la mythologie Grecque, avec le dieu de la tempête Zeus qui se bat contre le monstre Typhon. D’ailleurs, on a fait un article sur les dragons dans la Grèce antique, si ça t’intéresse.

Tout cela sous entend que l'histoire védique, selon laquelle Indra tue le maléfique dragon serpent Vritra, ne serait pas liée à la mort de la civilisation de la vallée de l'Indus.

Dragon Asura

3. Version Puranique

A. Indra est battu

D'après le récit transmis au roi Yudhisthira, dans le Mahabharata, Vritra était une créature démoniaque mise au monde par le dieu Tvashta. Il avait fait cela comme châtiment, après le meurtre de son fils par Indra.

Vritra gagna le combat et ingurgita Indra en entier. Mais, les autres dieux l'obligèrent à recracher Indra. L'affrontement repris et Indra fut contraint à battre en retraite.

Le Roi Yudhisthira

Le Roi Yudhisthira

B. Mais Indra n'est pas vaincu

Vishnu et les rishis (sages) réussirent à obtenir une pause. Indra jura qu'il n'agresserait pas Vritra avec des objets métalliques, en bois, en pierre, secs ou humides. Et cela, de jour comme de nuit.

Vritra est quant a lui devenu le chef des Asuras. Ces derniers sont dépeints ici comme démoniaques, en contradiction avec la version védique. Vrita renonça à son dharma (devoir) de faire "le bien". Il opta pour la violence aveugle, en luttant notamment contre les Dévas. 

Il fini par imposer sa domination aux Dévas. Ces derniers furent terrorisé par sa puissance destructrice.

Vritra contre Indra

Vritra contre Indra

C. Création d'une arme surpuissante

Emmenés par Indra, les Dévas implorèrent l'aide du Seigneur Vishnu. Ce dernier leur dit que Vritra ne pouvait pas être anéantie par des "moyens normaux". Il fallait pour cela réaliser une arme avec les os d'un sage.

Quand les Dieux ont avoués leurs scepticismes sur la probabilité qu'un ascète fasse don de son corps, Vishnu les a enjoints à prendre contact avec Rishi Dadhichi.

Persuadé que c'était pour la bonne cause, Dadhichi leur donna bien volontier ces fameux os. Les Dévas récupérèrent alors les os et Indra en fit le Vajrayudha (arme).

Modélisation 3D du Vajrayudha

Modélisation 3D du Vajrayudha

D. La bataille finale

Lorsqu'ils affrontèrent de nouveau Vritra, les hostilités durèrent 360 jours avant que Vritra ne rende l'âme.

D'après les récits puraniques (Mahabharat), la terrible personnification anthropomorphique de Brāhmanahatya (Brahmanicide) a fait fuir Indra. Il l'a obligé à se cacher pour son péché, et Nahusha a pris sa place.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.