Nidhogg

Nidhogg : L'Incarnation Nordique du Mal

de lecture - mots

Dans les légendes Nordiques, Nidhogg (ou Nidhoggr) fut le premier des serpents ou dragons vivant sous l'arbre-monde nommé Yggdrasil.

Selon la section Gylfaginning (mystification de Gylfi) de l'Edda (manuel de poésie Scandinave traditionnelle), écrit par Snorri Sturluson, Nidhogg était un redoutable dragon assoiffé de pouvoir.

Son objectif était de plonger le cosmos dans le Chaos.

Nidhoggr qui ronge une racine

1. Où se trouvait t'il ?

D'après le mythe Nordique, il passait la majeure partie de son temps à ronger la troisième racine de l'immense frêne Yggdrasil, dans l'espoir de plonger le monde dans les ténèbres. Cette racine menait à Niflheim (monde glacial ou souterrain).

Pour information, une autre racine passait par le puits d'Urd (puits de la source sacrée), en Asgard. Une autre racine avait pour origine la fontaine de Mimir, dans Midgard (c'est la « cour médiane », habitée par des humains dans la cosmologie germanique ancestrale).

2. Légende du Nidhogg

A. Son objectif : plonger le cosmos dans le Chaos

Chez les Vikings ancestraux, Nid était employé exprimer la perte de dignité et le statut d'être néfaste. Par conséquent, tu imagines bien que Nidhogg n’était pas un enfant de chœur.

Bracelet Dragon Viking

De plus, son nom était également un brin terrifiant. En effet, il voulait dire "frappeur de malédiction" ou "celui qui frappe avec malice". Son nom était légitime, puisqu'il gouvernait les "criminels de l'ombre" et que sa mission était d'anéantir la paix et la vertu, en faisant tomber l'arbre de vie.

Nidhogg et sa troupe de créatures reptiliennes, se trouvaient donc dans la catégorie des "géants" (que l'on nommait durant l'ère pré-Chrétienne, les "dévoreurs").

Dragon dans la mythologie Nordique

B. Dans le Ragnarök

C'est donc en toute logique que Nidhogg fut un acteur décisif dans le Ragnarök. Ce dernier serait le jour où les géants s'en prendraient aux Dieux et annihileraient la plus grande partie de leur monde. Ce serait la déchéance du cosmos.

Le poème Völuspá nous apprend que le Ragnarök débuterait quand l'horrible dragon arriverait enfin à mâcher les racines d'Yggdrasil. Cela engendrerait le jaunissement de l'arbre et la chute des mondes qu'il supporte, lors d'un hiver de trois ans.

À la fin de cette période glaciale et chaotique, ce gigantesque serpent de la mythologie Nordique s'envolerait des enfers, transportant des criminels morts et menant les géants à l'attaque des Dieux.

Nidhogg survivrait alors à cet affrontement final et serait la puissance maléfique qui équilibre le bien dans le monde post-Ragnarök.

Ragnarök

Ragnarök

👉 Adepte des mythologies Nordiques ? Découvre notre article sur le nain devenu dragon, nommé Fafnir

C. Maître de "La rive des cadavres"

Plus loin dans le même poème, Nidhogg était le maître Náströnd ("La rive des cadavres"). C'est à cet endroit que s'entassait les cadres des "bannis", qui avaient commis un des trois pires méfaits possibles dans la culture Nordique : assassinat, infidélité durant le mariage ou serment rompu. Nidhogg dévorait les cadavres de ces malfaiteurs. Voici un extrait de ce poème :

Une salle que j'ai vue,
loin du soleil,
Sur Nastrond, il se trouve,
et les portes sont orientées vers le nord,
Gouttes de venin
par le conduit de fumée vers le bas,
Pour autour des murs
font vent de serpents.
J'y ai vu patauger
à travers les rivières sauvages
des hommes perfides
et les meurtriers aussi,
Et les travailleurs de la maladie
avec les épouses des hommes ;
Là, Nithhogg a sucé
le sang des morts,
Et le loup a déchiré les hommes ;

en sauriez-vous encore plus ?

Nidhogg et l'arbre de vie

 👉 Si les légendes Nordiques et les dragons te passionnent, on te suggère d'aller jeter un œil à notre article sur

les dragons et les Vikings

D. Le vital équilibre des forces

Dans la mythologie Nordique, l'équilibre des forces était primordial.

Nidhogg, qui se trouvait au niveau des racines de l'arbre, incarnait la puissance maléfique. Il était tout ce que la terre avait de plus vil, de plus mauvais, de plus bas.

À l'inverse, le grand aigle, perché en haut de l'arbre, symbolisait le bien. Ainsi, il était la personnification de la sagesse, de la connaissance et de la vertu.

L’écureuil Ratatoskr maintenait une tension permanente entre les deux protagonistes. Effectivement, ce petit écureuil galopait tout au long de l'arbre pour colporter des invectives entre les deux adversaires.

L'écureuil Ratatoskr, entre le dragon et l'aigle

L'écureuil Ratatoskr, entre le dragon et l'aigle

Même si cette adversité peut paraitre néfaste aux premiers abords, en réalité elle était vitale pour maintenir l'équilibre des énergies. Ainsi, le cycle de croissance de l'arbre de vie était favorisé.

En effet, après que l'aigle et le serpent maléfique aient éprouvés l'arbre Yggdrasil avec leurs attaques incessantes, l'arbre était trempé dans l'eau des puits d'Urd, favorisant la guérison et la nouvelle croissance. En revanche, si ces puits cessaient, l'arbre de vie mourait et le Ragnarök pouvait alors commencer.

Par ailleurs, en plus de maintenir l'équilibre, le dragon permettait de dissuader les gens de commettre les 3 péchés mortels que l'on a vu plus haut. Cependant, il est important de préciser que cette vision de sanction ou de récompense post-mortem n'était pas présente dans les légendes Nordiques et Germaniques ancestrales. Cette perception est surement due à l'influence chrétienne sur le poème.

L'Arbre Monde, Yggdrasil

L'Arbre Monde, Yggdrasil

3. Syntaxe

Dans les légendes nordiques traditionnelle, son nom s'écrivait Níðhǫggr.

Cela dit, la lettre ǫ est souvent substituée au ö islandais moderne, pour des raisons de facilités syntaxiques.

Il existe aussi d'autres versions :

  • Danoises : Nidhug et Nidhøg,
  • Norvégienne : Nidhogg,
  • et Suédoise : Nidhögg.

4. Description physique

  • Nidhogg était un maléfique serpent / dragon,
  • Son corps était recouvert d'écailles scintillantes,
  • Sur sa tête se trouvaient des cornes,
  • Ses deux pattes avant étaient pourvues de griffes imposantes, lui permettant ainsi de déchiqueter les racines d'Yggdrasil,
  • Cela dit, il était démuni de pattes arrières,
  • Il possédait une queue serpentine,
  • Et des ailes de chauve-souris, sur lesquelles il transportait les cadavres.

Nidhogg et la racine

5. Dans la culture contemporaine

Nidhogg apparaît dans toute une série d’œuvres contemporaines. Ainsi, on le retrouve dans de nombreux jeux vidéos, albums, livres et films.

A. Jeux vidéos

  • Le jeux de rôle Fate of the Norns,
  • Le jeux vidéo d'action-aventure Jotun, notamment sur Playstation 4,
  • Le jeux mobile Tower of Saviors,
  • Le légendaire Age of Mythology,
  • Le non moins célèbre jeux de rôle en ligne Final Fantasy XIV,
  • Le MMORPG World of Warcraft,
  • Le jeux vidéo en ligne Eve Online,
  • Le jeux d'action Devil May Cry 5, notamment sur Playstation 4 et Xbox One,
  • Et le jeux vidéo en ligne Ragnarok Online,
  • Et le jeu de combat Nidhogg 1 et 2, sorti sur Nintendo Switch, Playstation 4, Xbox One, PC et PS Vita. Ce jeu de genre action a été développé par Messhof. Il y a un mode en ligne.

B. Albums

  • Chanson "On a Sea of Blood" de l'album Jomsviking, du groupe suédois de death metal Amon Amarth.

C. Livres

  • Série de romans d'Ichiei Ishibumi, High School DxD,
  • Livre fantastique Le Magicien : The Secrets of the Immortal Nicholas Flamel, de Michael Scott.
  • Dans la BD " Les Monstre de Thorgal - Louve", le septième tome se nomme Nidhogg. Dans celui ci, Tjahzi et Louve tente de persuader le serpent Niddhog de les rejoindre. Mais ce dernier va rejoindre le camp d'en face : celui des des Alfes noirs.

D. Films / séries

  • Dans le film Captain America de Marvel : Le premier vengeur,
  • Dans la série télévisée philippine Victor Magtanggol de 2018.

👉 Pour en savoir plus ce dragon Nordique, nous t'enjoignons à consulter le site Dol-Celeb.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.