Fafnir

Fafnir : Le Nain Nordique Devenu Dragon

de lecture - mots

Dans la mythologie Nordique, Fafnir (ou Frænir) était un fils du roi nain Hreidmar.

Il avait deux frères : Regin et Ótr. Cette famille fut au cœur d'un mythe particulièrement sordide et sanglant.

Dans cet article, tu sauras pourquoi il s’était transformé en un terrifiant dragon. Et tu apprendras pleins d'autres choses palpitantes liées à ce mythe.

Dessin de Fafnir

1. Légende

Cette légende est issue de saga mythologique Islandaise Volsunga, datant de la fin du XIIIe siècle. On retrouve également ce mythe dans la section Skáldskaparmál (deuxième partie de l'Edda), écrite par Snorri Sturluson.

A. Fafnir, le protecteur du domicile familial

 Fáfnir était un nain doté d'un bras surpuissant et d'un cœur vaillant.

Comme il était le plus robuste et violent des trois frères, c'est lui qui protégeait le domicile de son père. Cette habitation était bâtie avec de l'or brillant et des pierres précieuses resplendissantes. C'est Regin le forgeron et artisan, et frère de Fafnir, qui l'avait édifiée.

Collier Viking Dragon

B. La mort accidentelle d'Ótr

Lorsque que les Dieux Odin, Loki et Hœnir étaient en excursion, ils sont tombés sur Ótr, qui avait pris l'apparence d'une loutre. En effet, Ótr était un maître pécheur et il lui arrivait fréquemment de revêtir l'apparence de cet animal pour attraper du poisson.

Loki tua ce qu'il pensait être une loutre avec une pierre, et les autres dépecèrent la proie, pour récupérer la fourrure.

Loki

Loki

C. La demande de rançon du Roi Hreidmar

Le soir même, les Dieux allèrent dans la maison du Roi et jubilèrent de lui présenter la peau de la loutre qu'ils avaient chassé.

Mais, comme tu l'a compris, ce n'était pas une loutre qu'il avaient tué, mais bien un des fils du Roi.

Ce dernier, avec ses deux garçons restants Regin et Fafnir, captura les Dieux et les fit prisonniers. Ils réclamèrent une rançon pour avoir tuer un membre de leur famille. Ils exigèrent que Loki leur ramène une grande quantité d'or, à savoir le poids en or d'Ótr.

Le roi Hreidmar

Le roi Hreidmar

👉 Dans les légendes Nordiques, les dragons incarnent la puissance. Si tu es passionné de dragons et de mythologie Nordique, ne manque pas notre article sur le Nidhogg, ou sur les légendes des dragons chez les Vikings

D. L'anneau maudit

Loki se souvenait d'avoir vu un énorme trésor dans le même lac où il avait aperçu Otr. Pour avoir cette fortune, il retourna au lac et observa les profondeurs.

Il aperçu un phénoménal magot protégé par un brochet gigantesque. Ce dernier était en fait le nain Andvari, qui pouvait changer d'apparence.

Comprenant que c’était une question de vie ou de mort pour Loki, Andvari accepta de lui donner la totalité de son magot. Mais, le brochet le pria de pouvoir s'accrocher à un seul et splendide anneau d'or appelé Andvaranaut.

Sachant que cette bague était la plus belle relique de tout le pactole, Loki refusa. Andvari, fou de colère, lança une malédiction sur ce joyau. Ainsi, le possesseur de ce dernier connaîtrait la mort.

L'anneau Andvaranaut maudit, au centre de l'image

L'anneau Andvaranaut maudit, au centre de l'image

E. La malédiction sur la famille de Hreidmar

Loki donna le trésor à Hreidmar comme prévu. Mais, il y avait également dedans la bague maudite. Il averti le roi de cela. Mais le sortilège avait déjà commencé à prendre sur Hreidmar, et en plus ce dernier décida de le garder quand même.

La malédiction a rapidement fait son effet, puisque Regin et Fafnir ont assassinés leur père pour s'emparer du butin.

F. La transformation de Fafnir en Dragon

Fafnir, qui ne voulait pas partager le butin avec son frère, devint alors insatiable, vorace et inarrêtable.

Il parti s'isoler dans le désert pour préserver son joli pactole. Et pour être sur que personne ne lui vole, il se transforma un grand dragon serpent. En effet, il possédait des compétences en sorcellerie lui permettant cela.

Et afin que personne ne viennent à proximité de son magot, Fáfnir propagea du poison autour de lui. Ainsi, il terrorisa la population locale.

G. La reconquête du trésor de Regin et Sigurd

Le forgeron Regin établit alors un plan pour remettre la main sur le magot.

Il missionna son fils adoptif Sigurd, pour abattre le terrifiant dragon. Comme récompense, il lui promit de lui reforger l'épée brisée du père de Sigurd, et de lui donner. Elle était si puissante, qu'elle pouvait fendre une enclume en deux.

Le guerrier Sigurd dans la forge de Regin

Le guerrier Sigurd dans la forge de Regin

Sur les conseils de Regin, Sigurd (aussi appelé Siegfried) creusa un trou dans lequel il pourrait se cacher. Il était situé sous le chemin que Fáfnir empruntait pour aller au ruisseau. Ainsi, il pourrait mettre un coup de glaive (Gram) dans le cœur de Fafnir quand celui serait au dessus.

Alors que les deux creusaient, Regin prit peur et s’échappa. Il laissa le pauvre Sigurd seul à effectuer le boulot.

H. Le conseil d'Odin à Sigurd

Alors que Siegfried continuait d'approfondir le trou, Odin se présenta à lui sous l'apparence d'un vieil homme âgé avec une longue barbe.

Il lui suggéra de creuser d'autres tranchées afin que le sang de Fafnir puisse s'évacuer. Sans quoi, Siegfried pourrait se faire engloutir par l'hémoglobine du dragon.

Odin

Odin

I. Le combat de Sigurd contre le dragon

Enfin, Fafnir surgit. Lors de son passage, la terre trembla. Puis, le dragon Nordique expulsa du poison sur la route qui le menait au ruisseau.

Siegfried, impassible, entama le combat. Il balançât un violent coup de couteau dans l'épaule gauche de Fafnir, pendant que celui-ci rampait sur le fossé dans lequel il était allongé.

Le dragon fut mortellement touché. Alors que le monstre agonisait, il demanda à Sigurd son nom, sa filiation et celui qui l'avait missionné pour une quête si périlleuse.

J. La mise en garde de Fafnir à Sigurd

Fafnir comprit que c'était son frère, Regin, qui en était l’initiateur. Il lui dit alors que ce dernier allait aussi le faire périr.

Mais Sigurd répondit à Fafnir qu'il allait dans l'antre du dragon pour y récupérer le magot. Mais, Fafnir l'alerta que tout ceux qui possédaient l'or connaîtraient une issue mortelle.

Mais, Siegfried lui rétorqua que de toute manière, tous les hommes devaient trépasser un jour ou l'autre. Et que le rêve de bon nombre d'humains était d'être fortuné au moment de leurs décès.

Sigurd contre Fafnir

Sigurd contre Fafnir

K. Le plan macabre de Regin contre Sigurd

Par la suite, Regin retourna voir Sigurd. Corrompu par la cupidité, Regin avait conçu un projet macabre : tuer Siegfried après que celui-ci lui ait cuisiné le cœur de Fafnir, afin de le déguster. Et ensuite, s'accaparer tout le trésor.

L. Mais ...

Mais, Sigurd avait goutter le sang de Fafnir pendant que le cœur était en train de bouillir. Il apprit alors le langage des oiseaux et comprit le plan diabolique de Regin grâce à la discussion des oiseaux d'Odin.

Il lui trancha la tête avec avec l'épée Gram. Après quoi, Siegfried se délecta du cœur de Fafnir et garda le reste pour sa future femme Gudrun. Il récupéra le trésor et la bague, emportant ainsi la malédiction sur sa famille.

Dragon Nordique

2. Le trésor

Concernant le fameux trésor, certaines versions sont plus précises. Ainsi, elle font état de plusieurs objets : 

  • Épées Ridill et Hrotti,
  • Gouvernail de la terreur,
  • Et manteau de cote de mailles dorées.

Épée Gram

Épée Gram

3. La morale de ce mythe

Le mythe de Fafnir était une mise en garde pour les Nordiques contre les ravages qu’engendrent l'avarice. Et la façon dangereuse dont elle pouvait se diffuser de père en fils.

Cette légende voulait transmettre le message que la fortune ne devait pas être accumulée. Elle devait plutôt servir à bâtir des liens forts et développer des communautés dans lesquelles tout le monde pouvait s'épanouir et se soutenir. C’était le fondement de la culture et la mythologie Scandinave.

Sigurd combat le dragon Fafnir

4. Représentations modernes

A. Littérature

  • Il surgit sous l’appellation "Fafner" dans le cycle d'opéra épique de Richard Wagner, Der Ring des Nibelungen (1848-1874). Contrairement au récit mythologique, ici, il débuta sa vie en tant que géant. Sa transformation fut engendrée par le casque magique Tarnhelm,
  • La traduction anglaise de 2007 du livre Day Watch de Sergey Lukyanenko mentionne la résurrection de Fafnir (appelé "le grand magicien" et "le dragon du crépuscule"),
  • Une grande partie de l'œuvre du célèbre J.R.R Tolkien s'inspire de la mythologie de l'Europe du Nord,
    • Ainsi, selon Ármann Jakobsson, le dragon Smaug dans le roman Le Hobbit de 1937, a été inspiré par le poème Fáfnismál,
    • De plus, Fafnir et Glaurung, le premier dragon de la Terre du Milieu (dans Le Seigneur des anneaux), ont de nombreux traits communs. En effet, l'échange entre Bilbo et Smaug est quasiment le reflet de celui entre Fafnir et Sigurd,
  • La "malédiction de Fafnir" est présentée dans le roman pour enfants Magnus Chase et les dieux d'Asgard (2016) : Le marteau de Thor, de Rick Riordan,
  • La série de romans Unlimited Fafnir contient plusieurs références à la mythologie nordique.

Smaug (dans Le Hobbit) fut fortement inspiré du Fafnir

Smaug (dans Le Hobbit) fut fortement inspiré du Fafnir

B. Bandes dessinées

  • Dans Marvel Comics, il était jadis le roi des méchants natifs de Nastrond, jusqu'à ce que son peuple soit anéanti. Après s'être transformé en dragon, il est devenu un ennemi récurrent de Thor,
  • Dans la série animée et manga Dragon Maid de Miss Kobayashi, un dragon du nom de Fafnir apparaît,
  • Dans la série de romans illustrés Highschool DxD d'Ichiei Ishibumi, il est l'un des cinq grands rois dragons du monde scellés dans un engrenage sacré.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.