Apophis Dieu

Apophis : Le Dragon Égyptien

de lecture - mots

Ah l'Egypte antique ! Ses Dieux, ses Déesses, ses Pharaons, ses rites, ses mythes, ses momies, ses sarcophages, ses hiéroglyphes, sa pyramide de Khéops, son Sphinx de Gizeh, Cléopâtre, Akhenaton ... et son Dragon !

Dans la mythologie d'Egypte antique, le serpent géant Apophis avait des allures de dragon. Cette créature, que l'on nommait aussi Apep, symbolisait le mal absolu, la noirceur, les forces maléfiques et le chaos. Rien que ça !

Il était donc le rival principal du Dieu soleil, Râ. Toute la puissance que le terrifiant serpent mettait au service du mal ne pouvait jamais être totalement vaincue.

Après avoir vu les dragons de la Grèce antique, on te propose maintenant un article sur le dragon de l'Egypte antique, nommé Apophis.

Apep

1. Apparences physiques

D'après la légende Égyptienne, Apophis était un serpent tellement gigantesque et effrayant qu'on le surnommait le "Serpent du Nil" et le "Mauvais Dragon". Selon certains dires, il mesurait 16 mètres en longueur.

Si dans la majorité des récits Apep était un serpent géant, il revêtait parfois l'apparence d'un crocodile.

Dans les manuscrits funéraires, il était globalement dépeint en train de se faire dépecé de différentes façons.

Collection des Produits Dragons les plus vendus

Ainsi, dans une peinture remarquablement précise du tombeau de Ramsès VI, on aperçoit douze têtes au-dessus de celle du serpent. Elles symbolisent les âmes qu'il avait dévorer. Lorsque la tête du serpent était anéantie, ces âmes étaient délivrées le temps d'un court instant, avant d'être de nouveau enfermées la nuit d'après.

Dans une autre illustration que l'on remarque sur des tombeaux de personnes "normales", Râ est métamorphosé en un chat qui sectionne le colossal serpent avec un poignard.

Apep est aussi personnifié sous les traits d'une boule circulaire : le "mauvais œil". Celui-ci est cogné par le pharaon dans de multiples épisodes.

Chat qui tranche le serpent

2. Origine du mythe

A. Première citation

Même s'il est communément admis qu'il existait depuis l'ère primitive, le serpent Apophis n'est cité qu'à partir de la période de l'Empire du Milieu.

En effet, Apep a été mentionné pour la première fois dans la huitième dynastie Égyptienne.

Dans les premiers récits, comme celui des pyramides, plusieurs divinités en forme de serpent ou de démon figurent. Ils Incarnent le désordre et le mal. Mais, la légende de l'Apophis s'est bâtie durant le Nouvel Empire, notamment dans des manuscrits funéraires comme l'Amduat.

Par ailleurs, il est probable que les grands serpents que l'on observe sur les poteries pré-dynastiques soient en liens avec Apep, comme par exemple sur un bol de Naqada (vers 4000 av. J.-C.).

Serpent géant Egypte

B. Naissance

Les rares écrits mentionnant les origines de l'Apep témoignent souvent qu'il naquit du cordon ombilical de Râ.

Il est probable que ce soit l'apocalypse et les troubles qui ont découlé de la fin de l'ancien Empire, qui aient "enfanté" cet esprit satanique.

Pendant l’ère Romaine, on le surnommait certaines fois "celui qui a été recraché". On disait que c'était la salive de la Déesse Neith qui lui avait permis de voir le jour.

Dragon d'Egypte

3. Légendes

D'après la mythologie Égyptienne, chaque nuit, lorsque le soleil plongeait dans le monde souterrain, l'Apophis passait à l'offensive en faisant résonner son cri dans tout le monde souterrain.

D'après des écrits, Apophis parvenait à envoûter le dieu solaire Râ et tous ses fidèles. Un seul faisait exception, c'était Seth. En effet, ce dernier parvenait à le faire fuir en le perforant avec une grande lance.

Râ était la divinité solaire, qui amenait la lumière. C'était donc un serviteur du Ma'at (ordre). Apep était son ennemi le plus redoutable, d'où son tire de "Seigneur du Chaos".

Dans certains écrits, Apep aurait capturé la barque solaire de Râ avec son long corps serpentin.

Par ailleurs, on dit qu'il engendrait également des inondations dans le monde souterrain, afin de l'engloutir.

Apophis

Même les défunts (certaines fois sous l'aspect du Dieu Shu) affrontaient Apep pour faire régner le Ma'at (l'ordre).

Une histoire dit qu'Apep avait absorbé le Dieu soleil, mais que son ventre s'était troué afin que ce dernier puisse s'en extirpé. Et cela était vital, car si Apep avait gagné, l'obscur ténèbres aurait envahi la planète.

On pense aussi que les déplacements d'Apophis et ses combats avec Seth provoquaient des catastrophes naturelles :

  • L'obscurité soudaine et sans raison,
  • Les violents orages,
  • Les éclipses solaires,
  • Et les séismes.

Apep et Seth étaient en liaison avec le ciel du nord, que les Égyptiens percevaient comme glacial, périlleux et avec très peu de lumière.

Certaines fois, ils étaient également liés à Taweret, la déesse-démon. Mais, contrairement à Seth, Apep a toujours été une puissance maléfique qui ne pouvait pas être ramené sur le droit chemin.

Dans d'autres légendes, Apep était apparenté à Seth. Plusieurs divinités (dont Isis, Neith, Serqet (Selket), Geb, Aker ....) le protégeait alors.

Apep contre Seth

Apep contre Seth

4. Appellations

Apep était connu sous de nombreuses appellation :

  • Le méchant lézard,
  • L'encercleur du monde,
  • L'ennemi",
  • Et le un peu plus flatteur "serpent de la renaissance".

5. Détesté mais craint

Comme tu l'a surement compris, Apophis n’était pas adulé par les Égyptiens. Au contraire, il était plutôt détesté et redouté.

Cependant, deux souverains Hyksôs avaient choisit son nom comme nom de couronnement.

Apophis

6. Un être surpuissant

Même s'il était démoniaque, il était probablement le seul Dieu (mis à part l'Aton durant la période Amarna) qui était vu comme tout puissant.

Et, il n'avait pas besoin de savoir cuisiner, puisqu'il n'avait pas besoin de manger pour que sa vie perdure.

De plus, il ne pouvait jamais être anéanti de manière intégrale. Il pouvait seulement être défait pendant une durée limitée.

Apep était aussi le chef d'une armada de démons qui s'en prenait aussi bien aux vivants qu'aux disparus.

Serpent Égyptien

7. Pour terrasser Apophis

Pour terrasser cette hostile créature, un culte nommé "Bannir Apep" était effectué chaque année par les prêtres de Râ. Une représentation d'Apep était positionnée dans le temple et imbibée de tout ce qu'il y avait de nocifs en Egypte.

Cette effigie d'Apophis était par la suite frappée, écrabouillée, recouverte de boue et incendiée.

Dans d'autres rituels, un serpent en cire était démembré. De plus, un papyrus avec une représentation du serpent était brûlée.

Le "Livre d'Apophis" présente une série de sortilèges miraculeux du Nouvel Empire, qui avaient pour missions d'éloigner ou de maîtriser le mal qui habitait le serpent.

Comme Apep était une créature habitant le monde souterrain, les Égyptiens le percevaient comme un Mangeur d'âmes. Ainsi, les morts avaient aussi besoin d'être protégé de lui. Pour ce faire, ils étaient parfois enterrés avec des sorts capable d'annihiler Apophis.

👉 Envie de découvrir l'histoire de l'Apophis sous un autre angle ?


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.