Ajatar

Ajatar : la Maîtresse Maléfique

de lecture - mots

Dans la mythologie Finlandaise, Ajatar est un esprit féminin démoniaque, qui vit dans les forets des Montagnes de Pohjola.

Elle est la petite fille de Hiisi, le maître des bois qui propage des maladies. Elle est aussi la maîtresse du Lempo et des Gnomes. Grâce à tous ces liens, elle a la capacité de répandre les maladies et la peste.

Elle est également la mère du diable, sous forme de dragon, qui allaite les serpents.

Ajatar dans Kalevala

1. Étymologie

Le mot "Ajatar" est probablement dérivé du mot finlandais Ajaa, "poursuivre". Dans le cas d'Ajatar, le verbe Ajaa est suivi du suffixe féminin "-Tar", qui se traduit par "poursuivant féminin".

Elle répond aussi aux noms de Ajattara, Aiätär ou Aijotar.

T-Shirt Maîtresse des Dragons

2. Caractéristiques physiques

D'après la mythologie, ses cheveux sont liés à ses talons, et ses seins tombent jusqu'à ses genoux. Un peu comme la Suédoise Skogsnufva, ou la femme de mer Danoise. Terriblement glamour tout cela !

Cela dit, en fonction de la version de cette mythologie, elle peut revêtir différentes formes.

La plupart du temps, elle est dépeinte comme un dragon, un serpent, ou comme un être semi humain, à la forme d'un serpent.

Ajatar sous forme serpentine

3. Apparitions diverses, dans des œuvres

A. Dans le légendaire Kalevala

Même si le nom "Ajatar" ne figure pas dans le Folklore Finlandais écrit, sa mémoire à été transmise par voie orale.

Elle se trouve aussi dans l'oeuvre légendaire du Kalevala, transmis oralement. Et également dans des interprétations modernes de fantaisies.

B. Une créature violente et vicieuse

Dans le deuxième acte de la pièce d'Aleksis Kivi, Kullervo, en 1860, Ajatar est montrée sous les traits d'une créature barbare et imprudente.

En effet, elle incite le personnage à assassiner la famille de son maître. Ajatar y est présentée comme méchante et comme une vicieuse femme qui jouit du malheur des autres.

Dessin d'Ajatar

C. Une sublime créature, mi femme, mi serpent

Dans The Eye of Disparager : livre un de la Légende de la pierre de sang, écrite par Brett Stuart Smith, Ajatar est une ravissante femme, avec un corps remplie d’écailles vertes. Une multitude de serpents forment sa partie inférieure. Elle possède des crocs serpentins et des yeux charmants. Elle est la mère de tous les serpents.

D. Un dragon nocif

Ajatar est citée, par deux fois, dans le Big Game de Matt Smith : Movie Tie-in Edition. L'auteur dit à propos d'elle : "le diable des bois qui est apparu sous la forme d'un dragon. Qui le regarde tombe malade".

Ajatar en Dragon 

E. Un dragon crachant du feu

De son coté, l'auteur de romans fantastiques, Philip Mazza, nous montre l'Ajatar sous les traits d'un dragon crachant du feu. Et en plus, elle répand les épidémies et maladies.

Dans son ouvrage, The Harrow : From Under a Tree, Mazza décrit deux espèces d'Ajatar : les noirs et les rouges. Elles bagarrent entre elles. Les dragons noirs sont néfastes, alors que les rouges sont montrés sous un jour beaucoup plus charitables.

F. Dans la Bible

Dans certaines traductions Bibliques Finnoises, le terme Ajatar est employé pour désigner certains démons ou diables. 

Au passage, on tient à te signaler que l'on a réalisé un article sur le dragon dans la bible.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.