Graoully : Le Dragon Messin

Mythologies Ouest-Européennes & Dragons -

Graoully : Le Dragon Messin

de lecture - mots

Le Graoully était une créature légendaire, possédant les traits physiques d'un dragon. Il créchait dans le vieil amphithéâtre Gallo-Romain de la ville de Metz, située en Lorraine, dans le fabuleux pays que l'on nomme France.

Selon la tradition Catholique, ce terrible monstre avait été envoyé par Dieu pour sanctionner les habitants de Metz de leurs dérives païennes.

En effet, le Graoully ravageait la cité et s'en prenait à la population, semant la terreur dans la région. Il ne craignait rien ni personne ... sauf l'eau !

Graoully à Metz

1. Caractéristiques physiques

Le Graoully était un dragon serpent gigantesque.

Son corps était recouvert d’écailles brillantes et impénétrables. Ses ailes étaient particulièrement imposantes. Ainsi, il était beaucoup plus à l'aise dans les airs que sur la terre.

Si t'aime bien les serpents géants ailés, on t’invite à découvre le dragon des Asturies.

Statue suspendue du Graoully

2. La légende du Graoully

Au 3ème siècle, Saint Pierre missionna Saint Clément, le premier évêque de Metz, de convertir les Messins au catholicisme.

Il faut savoir que ce Saint Clément était déjà célèbre pour avoir ramener à la vie la fille d'un gouverneur Romain.

Toujours est-il que, pour convaincre les Messins, le Saint devait réaliser un exploit. Et pas n'importe lequel ! Il s'agissait là d'éradiquer des serpents qui se trouvaient dans l'amphithéâtre abandonné.

Ces bêtes intoxiquaient l'air de la ville avec leurs déjections venimeuses. Et parmi toutes ces créatures, il y en avait un en particulier qui était extrêmement redoutable : un dragon serpent géant assoiffé de sang, qui répondait au nom de Graoully.

Produits de Dragons et Chevaliers

Saint Clément, d'origine Romaine, prononça la messe et communia. Ensuite, il alla directement à cet amphithéâtre occupé par les serpents. Il les domptas avec un signe de croix.

Sauf un, le fameux Graoully, qui fonça sur l’évêque de la ville de Metz. Ce dernier le ligota avec sa toge, au niveau de la tête de la bête. Les pattes trop courte de cette bestiole ne lui permettaient pas de déchirer le tissu.

Saint Clément le traîna jusqu'au au bord de la Seille, et le noya dans la rivière. Toutes les autres horribles créatures s'enfuirent alors de l'amphithéâtre.

Saint Clément fut perçu comme le sauveur de Metz, et les habitants se convertirent au Christianisme.

Dessin du Graoully

3. Un mythe Chrétien

Le premier récit de la légende du Graoully remonte au 8ème siècle, en plein développement du catholicisme. Cela dit, la légende prend vraiment un rôle majeur aux alentours du 11ème siècle.

Comme de nombreux autres mythes draconiques, il symboliserait l'anéantissement des croyances Païennes au profit de la religion Chrétienne.

En effet, cette légende puisse son inspiration dans plusieurs récits préalable, mettant en scène des Sauroctones (chasseurs de dragons chrétien).

On pense par exemple à la célèbre histoire de Saint George et du dragon, ou encore au récit de la Tarasque, dans le sud de la France. On a également écrit un article sur les passages bibliques qui font mentions des dragons.

Procession du Graoully

Procession Chrétienne, célébrant la victoire contre le dragon Graoully

 

4. Il y a du vrai dans ce mythe !

Dans cette histoire du Graoully, il n'y a pas que des inventions !

En effet, Saint Clément à vraiment existé. Il avait des origines Romaines. Il arriva à Metz vers 260 et y fit édifier sa première cathédrale dans le fameux amphithéâtre, qui était laissé à l'abandon.

Quant au dragon, on te laisse deviner s'il fut bien réel, ou simplement le fruit de l’imagination humaine. En tous les cas, selon la légende du Graoully, il était l'incarnation terrestre du Paganisme. Il était donc la représentation du mal et du péché, du point de vue des Chrétiens.

Saint Clément bénissant un nouveau fidèle, après avoir défait le Graoully

Saint Clément bénissant un nouveau fidèle, après avoir vaincu le Graoully

 

5. Étymologie

Ce mot est surement d'origine Germanique. Effectivement, Gruselich et Graulich font parti du patois de Moselle Germanophone.

Il peut se traduire par épouvantable, macabre ou abominable.

Au cour de l'histoire, les mots ont évolués : Graouli, Graouilly, Graouilli ou Graully.

Graoully sur le cathédrale

6. Représentations artistiques et religieuses

  • C'est dans l'ancienne ville "le Sablon", qui est aujourd'hui un quartier de Metz, que se situe l'arène où siégeait le Graoully. C'est également le secteur où il fut mis à mort. Et bien sache qu'il figure sur l'écusson du Sablon.
  • Du 12ème siècle jusqu'à la Révolution française, le mythe de Saint Clément tuant le Graoully était célébré religieusement lors de la Saint-Marc. 
  • Une effigie du dragon était exhibée dans toute la municipalité. Elle était ensuite flageller par les enfants. Cette effroyable effigie avait une tête tellement énorme qu'elle était plus ample que tout le reste de son corps. Ses yeux étaient si gros et globuleux qu'ils étaient plus gros que son ventre.

Blason du Sablon

Blason du Sablon

De nos jours, voici où tu peux apercevoir cet intriguant monstre de Lorraine :

  • Dans la crypte de la Cathédrale Saint-Étienne de Metz,
  • Sur l'emblème du Rugby Club de Metz Moselle, du Hockey Club de Metz, du Football Club de Metz et de la prestigieuse École nationale d'ingénieurs de Metz.
  • La statue la plus ancienne est logée au 10 rue Chêvremont, sur la maison du serpent,
  • Au-dessus de la rue Taison, à proximité de la cathédrale. D'ailleurs, cette rue tirerait son nom du dragon de Metz, car les riverains avaient peur de le croiser. Ils auraient alors dit : « taisons-nous, voilà le Graoully qui passe ! »,
  • On le rencontre aussi sur une maisonnée, située rue de la Marne à Sarrebourg,
  • Dans une pièce du château du Haut-Kœnigsbourg,
  • Un Trail Nocturne dans le cadre du festival de légende du Graoully est organisé à Woippy. Et que le meilleur gagne cette course au parcours technique, qui est un remarquable défi. Même si le principal, c'est de participer ! Et vive le Graoully et le sport !

Pour conclure, on peut dire que cette légende fait la fierté de la ville de Metz, de la Moselle, de la Lorraine, et même de la France.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.