Dragon Beowulf

Le Dragon dans Beowulf

de lecture - mots

Beowulf est un poème Anglo-saxon, épique et fondamental. Il est un des plus anciens chef d'oeuvre littéraire de fiction répertorié. Il a probablement été écrit entre le 7ème et 10ème siècle.

Le Dragon, célèbre dans la mythologie Nordique, est le 3ème et dernier ennemi de Beowulf, le personnage principal de ce récit.

Dans cet article, on va se focaliser sur l'histoire du combat entre le Dragon et Beowulf.

Le poème Beowulf témoigne que le concept de "dragon" est en plein essor dans la mythologie Européenne de l'époque.

Première page de Beowulf, dans l'unique manuscrit transmis à ce jour, le coton vitellius

Première page de Beowulf, dans l'unique manuscrit transmis à ce jour, le coton vitellius
 

Par ailleurs, Beowulf est la première pièce littéraire d’Angleterre à dépeindre le Dragon sous les traits d'un assassin. Même si de nombreux traits similaires ont été observés auparavant dans la littérature scandinave et germanique, le Dragon de Beowulf est le premier dragon cracheur de flamme de la littérature.

Ce monstre a inspiré bien d'autres œuvres célèbres par la suite, à l'instar du Hobbit de J.R.R. Tolkien, paru en 1937, ou encore du combat entre Harry Potter et la Queue de Corne Hongroise, dans Harry Potter et la Coupe du Feu (2000).

Beowulf

Beowulf

1. Beowulf contre le Dragon, d'après le poème

Le héros Beowulf accède au trône de Guèves, après avoir libéré le Danemark et le roi Danois Hrothgar au passage, en terrassant Grendel et sa mère. Il y règne sereinement pendant 50 ans.

Mais, 50 ans après sa fameuse bataille, un monstrueux dragon est réveillé. Il est dans une colère noire. Pourquoi ? Parce qu'un esclave a volé une coupe faite de bijoux dans son habitat.

Le Dragon s'en prend alors au pays de Beowulf. Il y détruit les villages et tout ce qu'il trouve sur son chemin.

Un esclave s'empare de la coupe de bijoux

Un esclave subtilise la coupe en bijoux

Le Roi Beowulf est donc contraint de réagir. Il va donc défier le Dragon sur son propre terrain, à savoir dans son repaire. Il y pénètre avec ses Thanes (responsables royaux locaux).

Cet affrontement se déroule au beau milieu de feuilles de feu. Beowulf cogne avec son épée contre les grosses écailles du dragon.

Tableaux de Dragons

Malheureusement, Beowulf n'est plus tout jeune et n'a plus sa force d’antan !

Effrayés par le puissant Dragon, tous les Thanes de Beowulf battent alors en retraite, sauf un : le loyal guerrier Wiglaf.

Toujours muni de sa grande épée Naegling, le héros Beowulf donne un coup dans la face du monstre. Mais, son arme se fend.

L'Épée Naegling

Le roi Beowulf se fait mordre au coup par le Dragon. Le sang coule abondamment. Cependant, il permet à Wiglaf de porter l'estocade. Celui-ci poignarde le ventre du dragon. Dans un dernier baroud d'honneur, Beowulf prend un couteau qui se trouve à sa ceinture, et l'enfonce dans le flanc du dragon.

Le Dragon péri alors. Mais, à peine vainqueur, Beowulf s’aperçoit qu'il a été contaminé par la morsure venimeuse du Dragon.

Il charge alors Wiglaf de trouver le trésor du Dragon, et de lui en ramener une partie. Wiglaf revient avec le trésor. Beowulf remercie Dieu pour le trésor qu'il a donné à son peuple.

Juste avant de mourir, le héros Beowulf fait de Wiglaf son digne héritier et celui du trésor.

Beowulf contre le Dragon

Beowulf et son fidèle acolyte, contre le Dragon

2. Interprétations

A. Le Dragon, symbole puissant de la mort

Dans cette poésie, le dragon est sans aucun doute le symbole le plus marquant, le plus fort. Il est si terrifiant, que certains lecteurs ont vu en lui une représentation de la mort.

Alors que le Roi Beowulf parait invincible dans ses combats contre Grendel et sa mère, il est en détresse absolue dès le départ face au dragon.

Beowulf contre la mère de Grendel

Beowulf contre la mère de Grendel. On aperçoit également Grendel agonisant, au premier plan.

B. Le trésor, symbole de transmission

Avant de décéder, Beowulf insiste lourdement pour voir le trésor. Cela interpelle.

Il faut noter que souvent, le trésor est vu comme la transmission des biens aux générations futures. Il est apparenté à la filiation et à la fidélité.

Beowulf est conscient de cela. On le voit par exemple quand il dit qu'il transmettrait son armure à son fils, s'il en avait un.

L’apaisement qu'il ressent en voyant le trésor, juste avant de mourir, tend à prouver son envie de transmettre des précieuses reliques à son peuple.

Si toi aussi, tu veux récupérer une partie du trésor, découvre ce le Sweat du Dragon Trésor de Guerre.

Le Dragon et le trésor

C. Le destin mortel qui attendrait les Guèves et la société païenne

Certains on pu voir aussi dans le dragon le symbole du destin mortel qui attendait les Guèves et la société païenne en général.

Comme Beowulf, le Dragon se sert de sa puissance pour amasser des trésors. A la fin, ceux-ci causent sa mort. La mort de ces deux personnages d'ailleurs !

Il est donc possible que le poète Chrétien de cette oeuvre ait envisager que la cupidité pour le trésor soit une sorte de mort spirituelle. Celle-ci serait toucherait notamment les païens, car ils témoigneraient plus d’intérêts pour les trésors que pour le ciel.

On note également que le Dragon entasse les trésors dans une "brouette", que l'on peut assimiler à une tombe.

Beowulf et le Dragon

 Beowulf combattant contre le Dragon

👉 Fan de légendes Nordiques ? Découvre notre article sur les dragons et les Vikings

3. Beowulf contre le Dragon, au cinéma

Dans l'adaptation au cinématographique de Beowulf, sortie en 2007, le Dragon est le rival "numéro 2".

Au passage, on tient à t’informer que l'on a fait un article qui liste les meilleurs films avec des dragons.

Il se fait aussi connaitre sous le nom d'Homme d'or. Il est le fils de Beowulf et de la mère de Grendel. Comme son nom l'indique, il épouse la forme d'un homme en or, avant de s'approprier la physique d'un Dragon. Ce dernier est une créature de type Wyverne, et à les traits de son père.

Beowulf le Film

L'Histoire

Un esclave, répondant au nom de Cain et serviteur du Roi Beowulf, trouve la corne à boire en or dans un marécage, près de la grotte de Grendel. Cette corne avait été donné par Beowulf à la mère de Grendel, en guise d'apaisement.

Dès lors, un des villages à proximité est saccagé par le Dragon. En effet, le retrait de la corne a rompu l'alliance entre Beowulf et la mère de Grendel. Cette dernière a donc envoyé son fils, le dragon, pour anéantir le royaume de Beowulf.

Beowulf et Wiglaf se pointent alors dans l'antre du Dragon. Beowulf y pénètre seul. Lorsqu'il aperçoit la mère de Grendel, Beowulf lui fourni la fameuse corne d'or. Mais, elle ne stoppe pas ses assauts et le dragon surgit.

Ce dernier prend son envol en direction de l'habitation de Beowulf. Il menace alors sa femme, Wealtheow, et sa maîtresse, Ursula.

En dépit de son age avancé, Beowulf dépense toute son énergie pour endiguer la progression de cette horrible créature.

Le Roi Beowulf contre le Dragon

Mais, finalement, c'est en lui retirant son cœur, que le dragon trépasse. Tous deux sont entraîné dans la mer, en dessous du château. Beowulf est également touché de manière mortelle. Sur la plage, il observe le dragon se métamorphoser en jeune garçon à la peau dorée. Il a les traits de son fils.

Wiglaf s'approche alors d'un Beowulf sur le point de trépasser. Ce dernier veut alors lui témoigner toute la vérité sur sa liaison avec la mère de Grendel. Cependant, Wiglaf veut garder son héritage intact. Beowulf passe l'arme a gauche peu de temps après.

Notons que dans le poème original de Beowulf, le dragon n'a absolument aucun lien de parenté avec Beowulf, ni avec la mère de Grendel.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.